La créatine a-t-elle tué Jonah Lomu ?

Depuis la mort de Jonah Lomu, un nouveau scandale autour de la créatine vient de surgir. Celle-ci est accusée d'avoir tué Jonah Lomu, joueur de rubgy célèbre appartenant à l'équipe des All Blacks. Encore une fois, certains sites et individus mal informés aimeraient nous faire croire que la créatine est une substance dangereuse. Rétablissons la vérité.

Mensonge : la créatine est un dopant

Parmi les nombreux articles et sujets sur la créatine, suite à la mort de Jonah Lomu, on a encore pu lire que la créatine était un produit dopant, donc illégal. C'est évidemment complètement faux. La créatine est un supplément alimentaire. Elle n'est pas du tout considérée comme un dopant et elle est en vente libre. Vous n'irez donc pas en prison si vous en achetez ou si vous en consommez.

Cette légende concernant la créatine date de plusieurs dizaines d'années, lorsque ce supplément alimentaire avait été utilisé comme excuse par des athlètes pour justifier leur contrôle positif à un test anti-dopage. A cette époque, les médias avaient réagi comme aujourd'hui, c'est-à-dire en prenant la créatine pour cible, en déclarant que c'était un produit dopant dangereux, sans jamais se préoccuper de vérifier leurs sources d'information.

Mensonge : la créatine est toxique

Les médias voudraient nous faire croire que la créatine est la cause de la maladie de la mort de Jonah Lomu, que c'est un produit toxique. L'un des coéquipiers de Lomu, Joeli Vidiri, déclare que le décès de Lomu serait relié à la prise de créatine dans les années 90. Les joueurs auraient reçu des pots de créatine et on leur aurait dit de prendre ce produit pour améliorer leurs performances. Et c'est ce qui, soi-disant, aurait provoqué la mort de Lomu, 20 ans plus tard.

créatine Lomu rugby

Le problème, c'est que la créatine a été testée de nombreuses fois depuis bien des années et qu'elle n'a jamais démontré de dangers pour la santé, chez des personnes saines qui prenaient des doses normales, c'est-à-dire environ 3 g de créatine par jour. Cela est toujours vrai.

Mais, alors, qu'est-ce qui a tué Jonah Lomu ?

Pour comprendre la situation et le scandale qui l'entoure, il faut savoir plusieurs choses. Tout d'abord, Lomu était malade. Il était atteint d'un syndrome néphrotique. En bref, c'est un problème de reins. Deuxième chose à savoir, il y a de fortes raisons de croire que Jonah Lomu prenait des dopants, des vrais, c'est-à-dire des produits interdits qui améliorent fortement les performances physiques et qui sont, eux, vraiment dangereux pour la santé.

Certains considèrent que la maladie de Lomu est directement liée à la prise de dopants. En effet, de nombreux utilisateurs de ces produits sont touchés par le syndrome néphrotique. Pourtant, c'est normalement une maladie qui ne touche que 3 personnes sur 100 000. Pour d'autres, le syndrome de Lomu était congénital. Dans les deux cas, on comprend aisément que la créatine n'est pas ce qui l'a tué mais sa maladie, qu'elle provienne de l'utilisation de dopants ou non. Évidemment, s'il prenait des dopants en plus de sa maladie, son cas n'a pu que s'aggraver.

De façon troublante, ce qui a déclenché le scandale semble être la déclaration de Joeli Vidiri, qui accuse la créatine d'être la source du mal de Lomu. Or, ce joueur est également touché par un syndrome néphrotique.

Lomu rugby

Comme des années en arrière, il semble que la créatine serve d'excuse pour un cas de dopage. Lorsque certains athlètes sont pris la main dans le sac, ils accusent la créatine et le scandale se crée autour de ce produit, cachant alors le véritable problème : les dopants et la pression dans le sport de haut niveau.

Ce qui a tué Jonah Lomu, c'est sa maladie. Celle-ci était peut-être congénitale, ou alors elle a été provoquée par des dopants qu'il prenait ou pas. Malgré sa maladie, il a continué à jouer. Il a même subit une transplantation rénale, qui a fini par être rejetée, et il attendait un nouveau rein lorsqu'il est mort.

S'il prenait de la créatine, cela n'a sans doute pas arrangé la situation. Car, avec des reins en mauvais état, mieux vaut éviter de prendre certains suppléments alimentaires ou de manger trop de protéines. Cependant, ce n'est pas la cause directe de sa mort.

La créatine est un complément sans danger pour une personne saine. La dose recommandée est de 3 g par jour. Il ne sert à rien d'en prendre plus. Évidemment, si vous êtes malade des reins, vous devriez éviter d'en consommer.

Fitadium cratine

© 2009-2018 Toutelacreatine.com | Contact | Copyright