La créatine stimule la fonte adipeuse

La créatine est un des suppléments les plus populaires dans le monde de la musculation. Vous savez déjà qu’elle agit de plusieurs manières et permet de stimuler la prise de masse et de force, qu’elle augmente le volume des cellules musculaires, sature les muscles en énergie et élève même le taux d’hormone de croissance.

En revanche, vous ignorez sans doute qu’elle peut stimuler la fonte adipeuse et qu’elle a des propriétés brûle-graisse. Jusqu’à présent, en ce qui concernait le lien entre minceur et créatine, on savait juste qu’elle faisait plutôt prendre du poids mais des études récentes lui attribuent un intérêt dans la perte de graisse.

Créatine et perte de gras

Une étude du Skidmore College de New York publié dans la revue Metabolism a montré que les sujets qui prenaient de la créatine pendant 4 semaines et sans s’entrainer avaient un métabolisme au repos augmenté de 3% et ceux qui faisaient en plus de la musculation atteignaient 6%.
Le métabolisme est lié au nombre de calories brulées chaque jour, le stimuler grâce à la prise de créatine permettrait de favoriser la fonte de tissus adipeux sur le long terme.

Dans une autre étude qui concernait des recrues de l’armée, les chercheurs de l’institut militaire de recherche et de médecine environnementale de Natick dans le Massachusetts ont constaté une prise de poids de corps de 1,3 kg chez les sujets prenant de la créatine avec en parallèle une diminution de la masse grasse de 200g, ce qui est pas mal pour une durée aussi courte.

On ne sait pas vraiment comment la créatine stimule la perte de gras ; peut être qu’elle stimule la fonte adipeuse en augmentant la force car on a constaté que les pratiquants qui utilisent des charges plus lourdes ont un métabolisme de repos plus élevé et ce jusqu’à deux jours après l’entrainement.
Quoiqu’il en soit, c’est encore un point positif à ajouter à la créatine tant on sait que l’objectif principal de bon nombre de pratiquants de fitness et musculation est de construire du muscle et de bruler un maximum du tissus adipeux.

Compétition de bodybuilding et créatine

Pour obtenir un physique sec et écorché, les bodybuilders professionnels se font sécher, c'est-à-dire qu’ils font un régime pour perdre tout le gras et garder le muscle.
Certains compétiteurs de bodybuilding préfèrent arrêter la prise de créatine quelques semaines avant la compétition pour éviter tout risque de rétention d’eau sous cutanée (sous la peau) qui gâcherait l’aspect musculaire.

Il faut savoir que de nombreux compétiteurs de musculation font l'usage de diurétiques pour lutter contre la rétention d'eau sous-cutanée qui peut donner cette apparence « gonflé et mou » et vous empêcher d’être en bonne forme lors de la compétition. L'utilisation de la créatine avec des diurétiques comme Lasix doit être évitée à cause du risque de déshydratation et la perturbation des électrolytes. Il s'agit la à mon avis de la principale raison de la non utilisation de la créatine durant cette période...
En théorie, il est possible d’utiliser d’autres formes de créatines puisqu'elles sont sensées éviter ces désagréments (rétention d'eau).

Fitadium cratine

© 2009-2018 Toutelacreatine.com | Contact | Copyright