La CEE se dégrade rapidement en créatinine dans l’estomac

La Créatine Ethyl Ester (appelée aussi CEE) est une forme de créatine sensée être plus efficace et mieux assimilée par les muscles. On a remplacé le sel de monohydrate par un ester dans le but de protéger la créatine de la dégradation en créatinine pendant le temps ou elle est présente dans l'appareil digestif. En théorie mieux absorbée que la créatine monohydrate, il est alors possible de diminuer la dose et d’éviter les éventuels troubles digestifs et effets laxatifs que l’on peut rencontrer avec la créatine habituelle, tout en bénéficiant des mêmes avantages.

L’étude de Tallon et Child, présentée en 2007 lors du quatrième meeting de la Société Internationale de Nutrition Sportive à Las Vegas montre néanmoins que la créatine éthyl ester se dégrade rapidement dans l’estomac. Nous vous la présentons à la suite de cet article.

La créatine ethyl ester (CEE) est une version synthétique de créatine actuellement très utilisée dans les suppléments nutritionnels. Il s’agit en fait de créatine liée à un groupement ethyl qui, sous cette configuration moléculaire, est sensée apporter de nombreux avantages par rapport à la créatine monohydrate. L’institut de recherche médicale (CA, USA) affirme que la créatine ethyl ester contenue dans leur produit (CE2) est plus soluble dans les lipides ce qui mène à une plus grande absorption. De la facon similaire, SAN (San Corporation, CA, USA) affirme que leur CEE (San CM2 Alpha) empêche la transformation de la créatine en créatinine dans l’acidité de l’estomac. Jusqu’à présent, aucune de ces affirmations n’a été évalué par une Université ou un laboratoire indépendant et il n’y a pas de données comparatives concernant la créatine ethyl ester et la créatine monohydrate.

Cette étude évalue la disponibilité de la créatine de 3 préparations commerciales de créatines lors de conditions identiques à celles de l’estomac. Deux produits contenant de la CEE (San CM2 Alpha et CE2) et une créatine monohydrate (Créapure) ont été utilisés lors de l’expérience. Les produits de Créatine ont été analysés par un laboratoire indépendant qui s’est basé sur les directives recommandées par USP (United States Pharmacopeia). Chaque produit de créatine a été mis en présence de 900ml d’HCL de pH 1 à la température de 37°C plus ou moins 1°C et des échantillons ont été pris au bout de 5, 30 et 120 minutes pour analyser par HPLC (UV), la créatine libre, la CEE et la créatinine provenant de la dégradation de la créatine.

Créatine

Après 30 minutes dans ces conditions, seulement 73% de la créatine de départ était présente dans CE2 et 62% pour CM2. Au même moment, 99% de la créatine monohydrate était intacte. Cette baisse de créatine ethyl ester laissait place à de la créatinine et non de la créatine libre. Après 120 minutes, 72% de la créatine de départ était présente dans CE2, seulement 11% pour CM2 Alpha et toujours 99% pour la créatine monohydrate.

La créatine ethyl ester est sensée être plus soluble et plus stable que la créatine monohydrate. Dans la pratique, ajouter un groupement ethyl ester à la créatine diminue sa stabilité en milieu acide et accélère sa dégradation en créatinine. Cela réduit grandement la disponibilité de la créatine sous sa forme estérifiée, San CM2 et CE2 sont inférieurs à la créatine monohydrate comme source de créatine libre.

Fitadium cratine

© 2009-2018 Toutelacreatine.com | Contact | Copyright