Peut-on prendre de la créatine en continu ?

Concernant la créatine, il y a deux écoles. La première, qui est aussi la plus ancienne, stipule d'utiliser ce complément en cure. C'est-à-dire de prendre de la créatine pendant plusieurs semaines, puis de faire une pause. Généralement, ce procédé est mis en avant pour préserver les reins et éviter la perte d'efficacité du produit. La deuxième école, elle, prône l'utilisation de la créatine en continu. L'idée est que la créatine est sans danger et ne perd pas son effet au fil du temps. Mais qui croire ? Nous allons voir que, même si les anciennes idées sont encore tenaces, elles ne sont pas pour autant de bon conseil.

Amalgame autour de la créatine

La créatine est un supplément très populaire qui est utilisé depuis des dizaines d'années dans de nombreux sports. Malheureusement, c'est aussi l'un des produits autour duquel circulent le plus de fausses idées.

La première est que la créatine est un dopant interdit qui permet d'obtenir un physique incroyable en peu de temps. Cela est totalement faux. La créatine est un complément vendu légalement qui peut légèrement aider à augmenter les performances sportives grâce à un effet positif sur les réserves d'ATP, le carburant prioritaire du muscle. La créatine n'a donc pas du tout les effets des produits dopants.

La deuxième fausse idée est que la créatine perd de son effet avec le temps car l'organisme s'habitue à sa consommation. Cela n'a aucune logique car l’intérêt de cette supplémentation est de saturer les réserves de créatine musculaire. Or, lorsque ce niveau est atteint, le pratiquant profite des effets de ces nouveaux taux de créatine. S'il continue à se supplémenter, les niveaux resteront les mêmes et les effets aussi.

Enfin, la dernière fausse idée a été véhiculée par les médecins. La créatine est un élément qui peut se dégrader en créatinine, une substance utilisée comme marqueur pour mesurer les lésions rénales. Le raccourci a donc été fait entre créatine et créatinine : consommer de la créatine pourrait endommager les reins. Mais, en réalité, ce n'est pas le cas. Les études le prouvent.
L'une d'elle a mesuré l'effet de la créatine sur les reins de patients souffrant de la maladie de Parkinson. Au bout de deux ans, les résultats ont effectivement montré une élévation de la créatinine, ce qui est assez logique. Mais, la différence avec le groupe témoin a fini par se réduire, le corps des candidats s'est adapté pour éliminer plus efficacement ce déchet.

Les chercheurs ont également mesuré un autre marqueur de santé rénale : la cystatine C. Et là, le rapport s'est inversé, les taux étaient moins importants chez les utilisateurs de créatine, ce qui aurait tendance à prouver que la créatine améliore la fonction rénale plutôt que l'endommager. Sur les autres marqueurs, il n'y a eu aucune différence. L'étude semble donc montrer qu'il n'y a aucun risque pour les reins.

Pourquoi prendre de la créatine en continu ?

La créatine est un produit qui a besoin de temps pour montrer sa pleine efficacité. Cela provient du fait qu'il faut plusieurs jours, voire plusieurs semaines pour que les réserves de créatine musculaire augmentent suffisamment. Or, en arrêtant régulièrement la prise de créatine, les taux retombent et il faut tout recommencer. L'utilisateur risque de ne pas profiter pleinement de la créatine puisqu'il va souvent être en phase d'augmentation ou de diminution des taux alors que, s'il était tout le temps au maximum, les effets seraient constants.
Comme la créatine ne présente aucun danger d'utilisation, comme le prouve les études et les dizaines d'années d'expérience, il n'y a aucun problème à la prendre en continu. De plus, comme elle présente des avantages pour la santé, il est même encouragé de ne pas faire de pause pour en profiter sur le long terme.

Les raisons de faire une pause

Il y a plusieurs situations où il semble logique d'arrêter de prendre de la créatine. Mais, en réalité, ce n'est pas toujours la meilleure solution. Bien sûr, si l'athlète stoppe sa pratique sportive pendant une longue période, il peut arrêter la prise de suppléments. Il devra néanmoins continuer à manger correctement pour ne pas perdre trop de masse musculaire.

La blessure

Si le pratiquant doit arrêter son sport, il peut penser que la créatine ne lui sert plus à rien. Et pourtant, elle peut l'aider à récupérer pendant cette phase de rétablissement. De plus, les bénéfices pour la santé sont toujours là. Il est donc plus judicieux de continuer la prise.

Le budget

C'est l'une des raisons les plus valables. Mais, comme la créatine monohydrate ne coûte pas grand-chose comparée à d'autres compléments, l'économie ne sera pas énorme. Il vaut sans doute mieux éliminer la prise d'autres suppléments, plus onéreux et moins utiles.

La perte de poids

Dans certains sports, il peut être utile de perdre du poids pour pouvoir rester dans une catégorie, comme à la boxe. Arrêter la créatine devrait rapidement provoquer une diminution du taux d'eau dans le corps et quelques kilos seront perdus. Par contre, les effets de la créatine le seront aussi. Si le sportif a le temps, il vaut mieux penser à mettre en place une alimentation pour perdre de la graisse plutôt que d’arrêter la prise de créatine. Il sera ainsi moins lourd et plus performant.

Fitadium cratine

© 2009-2018 Toutelacreatine.com | Contact | Copyright