Les créatines composées

Les créatines complexes ou composées sont les toutes dernières formulations de créatine. Ce sont actuellement celles qui sont les plus plébiscitées par les consommateurs de suppléments. Elles intègrent une ou plusieurs formes de créatines combinées avec divers ingrédients agissant à la fois sur son assimilation mais aussi sur la performance, la construction musculaire ou la récupération.
La créatine fonctionne en synergie avec plusieurs agents de performance, il est donc judicieux de l’ajouter aux formulations nutritionnelles pour bénéficier de compléments agissants sur tous les tableaux.
Suivant la marque et le fabricant, les créatines composées peuvent être complètement différentes, mais on retrouve la plupart du temps les mêmes types d’ingrédients.

Les formulations les plus connues de créatines complexes sont No-xplode, Cell mass, Nitrix ou Epozine de BSN Nutrition, Massacra d’Olimp, Big-Bang de Scitec, Cell-Tech Hardcore Pro Series de Muscletech, etc…

Plusieurs types de créatines

On trouve de plus en plus de formules qui intègrent plusieurs types de créatines sous formes de matrices. Par exemple, la matrice de créatine « Magna Power » dans la première version de Massacra d’Olimp Nutrition intégrait 7 différentes formes de créatines : malate, magnésium creatine chelate, alpha ketoglutarate, ethyl ester, orotate, ethyl ester malate et pyruvate !

Actuellement, on trouve même des produits qui apportent « Toutes les formes de créatine dans un produit » avec des matrices allant jusqu’à 13 créatines comme dans Creatin Hyperfusion de Peak.

D’après les publicités, la combinaison est sensée booster l´assimilation de la créatine et générer un gain maximum de force et de masse musculaire. On nous garantit d’obtenir les meilleurs résultats possibles et même les athlètes ne réagissant pas aux effets des formes classiques de créatine sont sensés ressentir ses effets.

Bien que les substances ne soient pas incompatibles, on se demande jusqu’ou ira cette surenchère. De plus, il est difficile de savoir les quantités exactes de chaque créatine car les dosages ne sont pas indiqués précisément. Cela a longtemps été le cas avec la créatine magnésium. Du fait de son coût, elle était associée à d’autres créatines mais n’était présente qu’à des dosages infimes.

Les composés qui peuvent être ajoutés aux créatines complexes sont nombreux, voici les plus connus :

Créatine avec des glucides

Dans les créatines composées, on trouve souvent des sucres complexes et rapides parfois en grande quantité. C’est le cas des Transport system des années 90 comme par exemple le Cell Tech original de Muscletech et ses 75g de sucres et 10g de créatine pour 100g de poudre.
Bien que l’assimilation de la créatine soit boostée par les glucides, attention à la prise de gras pour les sujets sensibles.

Créatine avec des protéines

On trouve de plus en plus de formules associant la créatine à diverses protéines notamment la whey. Elles ont beaucoup de succès et il est fort probable que cela n’est pas passé inaperçu.
Par exemple, la whey arkens de Black Protein combine un isolat de whey protéine avec la créatine Kre-Alkalyn.
On sait qu’il existe des synergies entre la whey et la créatine et que l’association des deux nutriments est efficace : les effets se cumulent.

Gainers avec créatine

Le gainers est un mélange de protéines (13 à 50%) et glucides. Ils fournissent un environnement favorable à l’absorption de la créatine. Les gainers avec créatine représentent une bonne solution pour la collation post-entrainement.

Les "potentialisateurs d’insuline"

Ils servent à diffuser plus efficacement la créatine dans les tissus musculaires. Pour faire simple, on va booster l’insuline sans l’aide d’aucun glucose et cela permettra d’augmenter l’absorption de créatine. On peut citer l’acide alpha-lipoïque qui renforce la sensibilité insulinique, le stockage de glycogène et optimise l’assimilation de créatine.

Divers acides aminés

Parmi les acides aminés souvent associés à la créatine, on trouve la glutamine comme par exemple dans Cell Mass de BSN ; la taurine qui améliore l'accumulation du glycogène et inhibe la sécrétion de sérotonine responsable de la fatigue ; le HMB qui réduit la dégradation cellulaire et accélère la récupération et bien sur l’arginine !

Les boosters de NO (arginine)

Les boosters de NO (Oxyde Nitrique) sont souvent associés à des matrices de créatine comme par exemple dans le très populaire No-xplode ou encore dans Nitrix ou Epozine. Ces boosters font parti des produits les plus appréciés dans le monde de la musculation et apportent une congestion fantastique en plus de favoriser la prise de masse musculaire.
Les utilisateurs décrivent des entrainements plus intenses avec des sensations incroyables à l’entrainement et une vascularisation extrême.

Les stimulateurs anaboliques (hormonaux)

Les stimulateurs anaboliques sont parfois associés aux formules de créatine. Ils permettent d’augmenter la production hormonale naturelle ce qui se traduit par une amélioration de la musculature, de la force et de la récupération. Ils rendent en théorie plus fort, plus résistant et stimulent la synthèse protidique. On peut citer l’exemple de Big-Bang de Scitec qui intègre du Tribulus terrestris.

Divers stimulants

On trouve souvent des stimulants ou des excitants dans les créatines composées. Ces nutriments stimulent le cerveau, la concentration mentale et bien sur les performances. Il s’agit souvent de caféine mais pas seulement. La caféine est un potentialisateur cognitif et neuromusculaire qui a montré sont efficacité dans de nombreuses études comme par exemple celle de Doherty et Smith datant de 2004, qui montre une amélioration moyenne des performances de 12% surtout pour les exercices d'endurance. Elle stimule également la force, attenue la douleur et lutte contre la fatigue.
On peut citer le cas du populaire NO-Xplode de BSN ou de Fight Factor de Nutrabolics qui contient en plus de la créatine, de la caféine et de la tyrosine qui joue positivement sur l’attention mentale et la concentration.

Jusqu’à présent utilisés dans le milieu du bodybuilding, ces suppléments ont de plus en plus de succès parmi les pratiquants des sports de combat.

A tester ?

Les créatines composées sont des produits intéressants mais les mélanges peuvent être à l’origine d’interactions entre les produits ou de surdosage. On peut citer la problématique du mélange caféine et créatine qui a suscité beaucoup d’interrogations, surtout que les dosages sont rarement dévoilés, complexe propriétaire oblige !
En effet, chaque individu ayant une sensibilité différente à la caféine, il peut être nécessaire de prendre certaines précautions en déterminant sa tolérance.

Attention également au surdosage, veillez à bien lire les étiquettes pour ne vous exposer à des effets indésirables. Une surdose d'Arginine peut par exemple provoquer des maux de tête.
Il est important de respecter les dosages indiqués. Inutile de prendre de la créatine si vous consommez déjà un gainer ou une whey qui en contient. Prenez l'un ou l'autre mais jamais les deux en même temps.
J’insiste particulièrement sur les stimulants, ne mélangez pas plusieurs produits contenant de la caféine, vous risquez de vous exposer à un surdosage néfaste pour la santé.

Fitadium cratine

© 2009-2018 Toutelacreatine.com | Contact | Copyright