Comment marche la créatine ?

Nous avons vu dans la première partie que la créatine est apportée par l’alimentation pour un tiers et que le corps se charge de synthétiser lui-même le reste à partir d’acides aminés qu’on trouve dans les protéines. On sait aussi que la créatine est stockée dans les muscles et qu’elle sert à produire de l'énergie. Nous allons voir comment cela fonctionne dans le détail.

Un précurseur de l’ATP

Une fois dans la circulation sanguine, la créatine qui provient de l’alimentation ou de la synthèse endogène, est transportée vers les muscles puis stockée par les cellules sous forme de créatine phosphate.

Pour pouvoir fournir des efforts de haute intensité, les muscles utilisent de l’énergie qui provient d’une série de réactions chimiques qui impliquent l’adenosine triphosphate (ATP), la créatine phosphate, l’adenosine diphosphate (ADP) et la créatine. L’ATP donne de l’énergie quand il libère une molécule de phosphate et devient de l’ADP. Ce niveau d’ATP est relativement constant car l’ATP est régénéré grâce à la créatine phosphate qui donne un phosphate à l’ADP. La créatine phosphate stockée peut fournir de l’énergie pendant quelques secondes, ensuite c’est une autre source d’énergie qui prend le relai pour maintenir l’activité physique.

Les suppléments de créatine augmentent la quantité de créatine phosphate stockée. De ce fait, plus d’ATP sera disponible pour alimenter les muscles lors de l’effort ce qui permettra de retarder la fatigue. Cette quantité de créatine stockée dans le muscle reste limitée. Le but de la supplémentation de créatine est d’arriver à saturation.

L’effet créatine

La créatine va donc permettre de gagner de l’énergie durant les entrainements mais ce n’est pas tout. Elle va aussi accroitre le volume des fibres musculaires dans laquelle elle est stockée. En effet, quand la créatine est stockée sous forme de créatine phosphate, elle attire a elle de l’eau et des nutriments ce qui conduit à un gain de volume des tissus musculaires. C’est le fameux phénomène de volumisation cellulaire. En fait, la créatine ne construit pas de nouvelles fibres musculaires mais permet de s’entrainer plus dur ce qui se traduit par des gains de muscle qui s’ajoutent aux gains de volumes provenant de la rétention d’eau.

En pratique, la créatine vous permettra de prolonger un peu un effort important lors d’exercices intenses et de très courte durée. Vu que les réserves de créatine phosphate sont limitées, la créatine n’améliorera pas les performances dans les sports d'endurance. Dans ce type de sport, c’est surtout la respiration cellulaire qui permet le recyclage de l'ADP en ATP.

Fitadium cratine

© 2009-2018 Toutelacreatine.com | Contact | Copyright